les fascias

Les fascias ou le fascia. Si l'on en parle au singulier, on peut dire qu'il constitue :

  • L'architecture garante de l'équilibre de l'ensemble des éléments corporels.
  • Le plus grand organe sensoriel du corps.

Tous les éléments anatomiques sont contenus et reliés entre eux par des enveloppes : les fascias. Ces membranes, reliées à des sous-membranes et ainsi de suite constituent  une architecture dont la fonction est le maintien de l'équilibre de l'ensemble, l'absorption des chocs, la répartition des tensions, les glissements des structures lors des mouvements.

Parce qu'ils sont sensibles et réactifs, les fascias sont doués dans la capacité de régulation du tonus de base (état de crispation tissulaire) grâce à leur gigantesque continuité tissulaire, de la superficie à la profondeur du corps.

De cette modulation tonique, il en résulte  une dynamique interne, appelé mouvement interne, lent et rythmé, avec lequel on peut rentrer en relation avec un peu d'apprentissage.

 

Un stress répété ou violent modifie l'élasticité des fascias et perturbe et/ou fige par endroits cette dynamique interne. Ce qui contribue à des dysfonctionnements divers et un appauvrissement dans la sensorialité corporelle. En effet, lorsque les tissus sont crispés, tendus, ils transmettent moins d'informations sensorielles au cerveau. En revanche, un muscle relâché transmet plus de perceptions internes à la personne.

 

Pour retrouver un équilibre somato-psychique, la restauration de cet équilibre interne est primordiale.

 

D'autre part, rentrer en relation avec cette dimension corporelle par la perception apporte un grand bien-être et un calme intérieur. Elle permet à la personne de retrouver plus de lien de perception à elle même, de retrouver une sensation d'habiter un corps plus vivant.

Documentaire vidéo : « Fascinants fascias : les alliés secrets de notre organisme »