Séance individuelle

Fascia ? Somato-Psycho ? Pédagogie ?

 

 

Cela indique que :

 

  • Le toucher de relation que je pratique détend et relance une dynamique tissulaire globale via les fascias,
  • Dans une profondeur où l'unité corps-psychisme est concernée,
  • Avec une sollicitation permanente d'éveil et d'apprentissage à partir du ressenti.

Les personnes que j’accompagne recherchent souvent à être soulagées d'une douleur physique et/ou d'une souffrance émotionnelle, à sortir d'un burn out. Simultanément à la diminution ou à l'arrêt des douleurs, à la relance de leur vitalité, les personnes sont surprises de découvrir de nouvelles perceptions internes et d’apprendre de leur corps en développant une relation plus intime à elles-mêmes.

 

Ici, le corps est considéré comme le lieu privilégié de la sensibilité humaine. Dans cette approche il n'est pas séparé du psychisme.

En effet, l’état de tension physique et l’état de tension psychique s'expriment au sein d'une profonde interdépendance.

 

La force de cet accompagnement est l’APAISEMENT obtenu, des élans de vie retrouvés, l'enrichissement de ses perceptions et la transformation du rapport à soi.

 

Se percevoir autrement à partir du dedans, reprendre contact avec les différentes parties de soi que l’on sent profondément détendues et rassemblées, se révèle être précieux et source de grands changements vers un mieux-être.

 

Selon les besoins et demandes de la personne, j'utilise plusieurs outils :

- le toucher de relation issu de la fasciathérapie (la personne reste habillée)

- la gymnastique sensorielle

- la verbalisation et quelque fois l'écrit.

La place de la parole

Pour les personnes en désir de changement, un temps de parole est proposé en fin de séance. L'enjeu est de décrire et explorer son expérience corporelle. La mise en mots aide à prendre conscience des perceptions vécues, à les reconnaître, les comprendre dans le but d'apprendre de soi et de ses expériences, à en laisser émerger les significations profondes.

Article sur FémininBio.com 

Témoignages

  • Entre 2 séances de chimiothérapie : "Je prends conscience qu’il y avait un vide intérieur dans mes pieds avec une sensation de moignons qui s’arrêtaient au milieu des jambes. Pendant la séance j’ai ressenti le déploiement de ma matière, une reprise d’un volume intérieur, une partie de nouveau habitée. Ca raisonnait en même temps au niveau des mains et le sommet du crâne : « Je rentrais enfin chez moi après une longue absence » Je ressens de la tendresse et de la douceur et un sentiment de plénitude, d’unité retrouvée après avoir été fragmenté." Philippe
  • Autre séance, toujours entre 2 séances de chimiothérapie : "J’ai un sentiment de plein, comme une coquille vide qui est maintenant remplie. Le mouvement du bassin est agréable et je sens un relâchement lombaire car il y a une amplitude nouvelle. Je sens bien les trois zones de la colonne. Cela me donne une sensation d’habiter mon corps et un sentiment de sureté, de sécurité. Quelque chose de plus sûre, palpable, ça donne de l’assise. C’est-à-dire que je sens du volume à l’intérieur avec une forme bien précise, une expansion à l’intérieur."
  • Geneviève souffrait de grosses tensions avec vertiges. "Je respire mieux à la fin, je sens que ça circule mieux dans mon thorax. J’ai de la joie, j’ai toujours de la joie quand je repars, et beaucoup d’émotions de sentir cette joie et légèreté… Je veux vraiment avancer, continuer. Mon mari aussi m’encourage car il voit les résultats." 
  • "Depuis que je viens pour des séance de somato-psychopédagogie, je me sens optimisme, objective… que tout est possible. Maintenant ça dure tout le temps, avant (1ères séances) ça durait que quelques jours. Ca me remplit et je suis plus en présence avec des personnes positives. En fait les personnes négatives ne m’atteignent plus comme avant et elles se posent des questions. (...) Oui, ça me remplit : ça bouillonne dans ma tête avec beaucoup de chaleur, avec des envies de faire, des idées, des projets. Je me sens plus confiante et tolérance et je me regarde moins jugeante et je m’accepte de plus en plus. Avant je me disais que je n’étais pas capable et maintenant je me dis que je peux y arriver."F.T.

Coût et Durée d'une séance

  • 75 € pour la 1ère séance (entre 1h30 et 1h45)
  • 65 € pour les séances suivantes (1h15)
  •  entre 50 et 60 € (selon la durée) pour les bébés/enfants/adolescents jusqu'à 15 ans.

Toute séance non décommandée la veille est due.

Paiement par chèque ou espèces

Ces séances ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale

Nombre et fréquence des séances

  • De 1 à 3 séances pour un problème ponctuel à un cycle de 6 à 9 séances pour une difficulté plus ancienne.
  • Si vous venez pour la toute première fois, une série de 3 séances est souvent indispensable.
  • La durée entre deux séances est variable selon les besoins des personnes.
  • Si les 2 ou 3 premières séances sont rapprochées, le travail s'amorce mieux, les résultats sont meilleurs. En revanche, il est bon d'espacer les séances suivantes afin d'avoir le temps de les intégrer.

Déontologie

Mon accompagnement ne se substitue en aucun cas à un diagnostic et un traitement médical, ou suivi psychologique ou psychiatrique, qui ne doivent jamais être interrompus. J'agis en revanche en concertation avec les professionnels de la santé, en respect du secret professionnel et du code de déontologie de la FEPAPP.